Nosferatu

Nosferatu

 » Il y a tant de choses obscures dans la vie, mais il y a aussi des lumières. »

Dracula, Bram Stoker.

 

 

 

 

1973, Une ruelle silencieuse aux immeubles sans personnalité, une nuit charbonneuse délavée par la morne lueur d’un réverbère,  un cri.

Le cri de Brigitte, la petite jeune du deuxième, celle qui  » fait la riche » comme murmurent les habitants du quartier. Les fenêtres s’allument alors en un balet de spéculations, d’accusations et de médisances : le petit Michel mène l’enquête.  Chacun parle de son monstre,  celui d’à côté, d’en dessous ou d’en face , responsable de tous les maux du quartier.

Le doute s’installe alors dans la tête du petit Michel : le Nosferatu existe t’il?

télécharger la plaquette

Un spectacle de marionnettes et de musique vivante

Il s’agit d’un spectacle de marionnettes à manipulation directe à destination du tout public ( dès 7 ans).

Les 9 marionnettes mesurent 1 mètre

La musique : airs de disco au synthé, nous voici plongés dans les années 70! Julien Lebon joue également des airs de violon en enfilant les manches d’une marionnette. Morena Safar enfile la jupe de son pendant féminin qui l’accompagne en dansant et en faisant des rythmes.

Fiche technique :

Équipe : 2 comédiens et un musicien.
Durée : 45 min.
Âge : à partir de 7 ans

Montage :
 2h (se joue en intérieur)
Démontage : 1h30
Lumières :
– Autonome lumière par projeteurs LED et/ou allogène (sur 230 v 16a)
– idéalement obscurité ou pénombre
Son :
– Autonome micros serre-tête+relais (connectique Jack 6,35 Mâle) .
– Sonorisation demandée.

Dimension espace de jeu/installation :

_ Profondeur 5 m, largeur 5 m, hauteur 2 m 50
Jauge :
– jusqu’à 500 personnes pour une salle équipée

Mise en scène :

– Grégory Coppelius et Morena Safar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *